Inspiration TED

Le génie de l’innovation frugale

by Navi Radjou

La créativité humaine est une ressource naturelle qui se renouvèle infiniment. Elle permet de trouver des solutions intelligentes et économiques aux plus grands problèmes du quotidien. Navi Radjou, consultant en innovation, explique.

Temps de lecture : 10 min

LIRE CET ARTICLE


Si un optimiste voit des possibilités dans chaque difficulté, les pays en développement doivent donc être remplis d’optimistes. Là-bas, les gens ont appris à mieux tirer parti de ressources limitées et à trouver des façons créatives de réutiliser ce qu’ils ont déjà. Par exemple, en Inde, le potier Mansukhbhai Prajapati a créé un réfrigérateur entièrement en argile qui ne consomme aucune électricité et qui peut conserver des fruits et des légumes frais pendant plusieurs jours. Il s’agit, littéralement, d’une invention rafraîchissante. En Afrique, si votre batterie de téléphone portable s’épuise, vous pouvez souvent trouver des entrepreneurs ingénieux qui vont la recharger avec leur bicyclette. Ailleurs, au Pérou, les environs de Lima sont très humides, mais aussi très secs : il y tombe moins de trois centimètres de pluie par année. Une université d’ingénierie de la ville a trouvé un moyen de créer de l’eau à partir de l’air. Elle a conçu un panneau publicitaire géant qui absorbe l’air humide et le transforme en eau purifiée, générant plus de 90 litres chaque jour.

En Inde, nous appelons ce genre de solutions  » Jugaad « , un mot hindi qui signifie une  » solution improvisée et intelligente née dans l’adversité. « 

Je considère les personnes qui conçoivent les innovations comme des alchimistes : ils peuvent, comme par magie, transformer l’adversité en une possibilité ou quelque chose de faible valeur en une chose de grande valeur. Ils sont maîtres de l’art de faire plus avec moins, ce que j’appelle l’innovation frugale. Lorsque les produits sont rares, les gens sont obligés de puiser en eux cette ressource abondante et entièrement naturelle qu’est l’ingéniosité humaine, et l’utiliser afin de résoudre les problèmes. L’innovation frugale peut être de faible technologie, comme le réfrigérateur d’argile en Inde, mais elle peut aussi avoir recours à des technologies avancées pour rendre les services plus abordables et plus accessibles à un plus grand nombre de clients. Depuis 2007, j’ai rencontré et étudié des centaines de fantastiques entrepreneurs dans les pays du Sud, en Inde, en Chine, en Afrique et en Amérique du Sud. Beaucoup d’entre eux ne sont pas allés à l’école, et leurs inventions n’ont pas été élaborées dans le laboratoire de R&D d’une grande entreprise. Parce qu’ils ont peu des ressources que nous tenons pour acquises, comme du capital et de l’équipement, et que les services de santé et d’éducation sont rares, la rue est leur laboratoire. Cependant, l’innovation frugale ne consiste pas simplement à se contenter de ce qu’on a ; elle consiste aussi à améliorer les choses.

Veuillez noter que la vidéo ci-dessous est uniquement en anglais

Dans les marchés émergents, des entreprises prennent ce genre d’innovations pour les appliquer à plus grande échelle et aider des milliards de gens qui ont de bas revenus, mais des aspirations élevées.

Au Kenya, la moitié de la population utilise M-PESA, une solution de paiement mobile. Ce système est vraiment nécessaire en Afrique parce que 80 % des gens n’ont pas de compte bancaire, mais qu’environ 82 % ont un téléphone portable. Ce qui est encore plus encourageant, c’est que M-PESA est devenu la source d’autres idées de transformation dans d’autres secteurs. Un des fondateurs de M-PESA a créé M-KOPA, une solution solaire dans une boîte pour la maison : celle-ci comporte un panneau solaire sur le toit, trois ampoules LED, une radio solaire et un chargeur de téléphone portable. Le kit complet coûte 200 $, ce qui est cher pour la plupart Kenyans mais les téléphones portables le rendent plus abordable. En effet, après avoir effectué un premier versement de 30 $, ils peuvent rembourser le solde en effectuant un micro-paiement quotidien de 50 cents avec leur téléphone mobile. Une fois qu’ils ont fait 365 micro-paiements, ils possèdent le produit et peuvent l’installer et commencer à recevoir de l’électricité propre et gratuite. Cela s’avère extrêmement utile dans un pays comme le Kenya, où 70% des gens ne sont pas connectés au réseau électrique. M-KOPA fournit maintenant l’énergie à plus de 450 000 maisons au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda. Avec l’innovation frugale, vous pouvez utiliser quelque chose de très présent, la connectivité mobile, pour compenser ce qui est rare, l’énergie.

L’innovation frugale est diamétralement opposée à la façon dont nous innovons dans le Nord.

J’habite dans la Silicon Valley en Californie où la plupart des entreprises essaie de mettre au point LA découverte du siècle. Les entreprises investissent des milliards de dollars en R&D et utilisent des tonnes de ressources naturelles pour créer des produits toujours plus complexes. Pensez à l’iPhone 5, 6, 7 ou même 8 ou 9, pour différencier leurs marques de la concurrence et pour retirer plus d’argent à des clients qui cherchent à obtenir de nouveaux fonctionnalités. Je décrirais le modèle commercial classique comme « plus-pour-plus ».

Malheureusement, ce modèle commercial du  » plus-pour-plus  » est devenu obsolète pour trois raisons.

Tout d’abord, une grande partie des clients ne peut plus payer des produits coûteux en raison de la baisse du pouvoir d’achat. De plus, les ressources naturelles, en particulier l’eau et l’huile, deviennent de plus en plus rares. Enfin, et c’est ce qui est le plus important, la disparité croissante des revenus entre les riches et le reste du monde a créé à un écart énorme entre les produits ou les services existants et les besoins essentiels des clients.

La seule façon dont nous pouvons soutenir la croissance et la prospérité dans le Nord est d’apprendre à faire plus avec moins.

Les choses commencent à changer et c’est encourageant. La révolution de l’innovation frugale est dirigée par des entrepreneurs créatifs qui réfléchissent à d’étonnantes solutions aux problèmes communs en Europe et aux Etats-Unis. La startup de Silicon Valley gThrive produit des capteurs sans fil, qui ressemblent à des règles en plastique, que les agriculteurs peuvent coller à différents endroits dans leurs champs afin de recueillir des informations détaillées sur les conditions du sol. Ces données permettent aux agriculteurs d’optimiser l’utilisation de l’eau tout en améliorant la qualité de leurs produits et leur rendement. Il s’agit  d’un appareil très utile en Californie où on fait face à des pénuries d’eau importantes et son coût peut être amorti en un an.

La société Be Bound, également basée dans la Silicon Valley, a créé un dispositif qui permet aux gens de se connecter à l’internet même dans les zones sans bande passante, où il n’y a aucune connexion Wi-Fi, 3G ou 4G. Ce dispositif utilise les SMS, une technologie de base plus fiable et plus largement disponible dans le monde entier. Aujourd’hui, quatre milliards de personnes ne peuvent pas accéder à l’Internet, mais cette solution peut leur donner accès à coûts abordables.

En France, Compte Nickel révolutionne le secteur bancaire. Pour un coût de service annuel de 20 euros, il permet aux gens d’entrer dans une épicerie du coin et d’activer un service qui fournit deux produits : un numéro de compte bancaire international et une carte de débit internationale. Vous pouvez effectuer toutes vos transactions bancaires, comme envoyer et recevoir de l’argent et payer avec une carte de débit, sans encourir de frais supplémentaires. C’est un service bancaire à peu de frais, mais sans la Banque. Aujourd’hui Compte Nickel est utilisé par plus de 500 000 clients en France dans 2 500 petits magasins. Fait intéressant, 75% des clients utilisant ce service sont des gens de la classe moyenne qui ne peuvent payer les frais bancaires élevés.

Il serait merveilleux de voir les pays développés et les pays en développement travailler ensemble pour co-créer des solutions frugales qui profiteraient à toute l’humanité.

Les choses commencent à changer. À Nairobi, il y a de terribles embouteillages qui vous font dire « Ah la vache ! » parce que vous devez éviter aussi bien les vaches que les véhicules lorsque vous roulez. Pour soulager le trafic, les ingénieurs du laboratoire IBM au Kenya ont piloté une solution appelée « Twende Twende » (signifiant « Allons-y ! » en swahili), initialement conçue par des ingénieurs japonais. Twende Twende ne repose pas sur des capteurs routiers, qui sont trop coûteux à installer à Nairobi. Au lieu de cela, la technologie traite les images provenant d’un petit nombre de webcams basse résolution dans les rues, utilise un logiciel analytique pour prédire les points de congestion et envoie des SMS aux conducteurs leur proposant des voies alternatives à prendre. Twende Twende n’est pas aussi  » sexy  » que les voitures sans conducteurs, mais elle peut permettre aux conducteurs de Nairobi d’aller de A à B au moins 20% plus rapidement, et pourrait être utilisé dans d’autres villes.

Veuillez noter que la vidéo ci-dessous est uniquement en anglais

Si vous souhaitez devenir un innovateur frugal, le premier principe à suivre est : Privilégiez la simplicité.

Ne créez pas des solutions pour impressionner les clients : rendez-les faciles à utiliser et largement accessibles. Plutôt que d’élaborer des produits complexes dans des laboratoires de R&D isolés, les développeurs de produits doivent observer les clients dans leur milieu naturel afin d’identifier leurs véritables manques et défis. Grâce à cette compréhension empathique, ils peuvent se concentrer sur des fonctionnalités capables de résoudre des problèmes urgents des clients. Des employés de la firme de logiciel de comptabilité Intuit ont passé plus de 10 000 heures par an avec leurs clients afin d’étudier comment ils utilisent leur logiciel, obtenant de précieux renseignements sur la façon de simplifier leur logiciel, offrant un meilleur produit avec moins de fonctionnalités. Mais vous devriez tout d’abord concevoir et lancer rapidement un « assez bon » produit avec quelques caractéristiques répondant au besoin le plus fondamental des clients, pour ensuite l’améliorer au fil du temps afin d’offrir un produit encore meilleur.

Le deuxième principe de l’innovation frugale : Ne réinventez pas la roue.

Tirez parti des ressources existantes et des actifs qui sont largement disponibles, comme l’utilisation de téléphones portables pour créer de l’énergie propre ou les magasins locaux pour offrir des services bancaires. Vous pouvez également emprunter des technologies approuvées d’un secteur et les adapter pour fabriquer de nouveaux produits dans votre propre domaine. En Inde, GE Healthcare a développé un dispositif portatif d’électrocardiogramme à faible coût, le MAC 400, qui est assez résistant pour fonctionner dans les conditions extrêmes des zones rurales. Au lieu de concevoir une nouvelle imprimante à partir de zéro pour le MAC 400 l’équipe de R&D de GE a adapté une imprimante qui était utilisée pour l’impression des billets dans les autobus. Une autre chose que vous pouvez faire est de combiner et d’intégrer plusieurs technologies existantes pour créer une nouvelle solution frugale. L’organisme à but non lucratif Learning Equality a créé KA Lite, un logiciel open-source donnant accès sans connectivité internet au contenu du Khan Academy qui offre des cours en ligne gratuits. KA Lite est préchargé sur un microprocesseur Raspberry Pi extrêmement bon marché, qui peut être utilisé comme serveur dans une école pour que les élèves puissent accéder au contenu éducatif sur des tablettes à faible coût.

Le troisième principe est : Pensez et agissez horizontalement.

Les entreprises ont tendance à se déployer verticalement en centralisant les opérations dans de grandes usines et autres entrepôts. Si vous voulez être agile, vous devez vous déployer horizontalement grâce à une chaîne d’approvisionnement composée de plus petites unités de fabrication et de distribution. Le géant pharmaceutique Novartis met à l’essai une mini-usine de fabrication de médicaments qui n’est pas plus grand qu’un conteneur d’expédition. Par rapport aux grandes usines, elle peut produire des pilules dix fois plus vite, coûte 50% de moins à construire et à exploiter, utilise beaucoup moins de ressources naturelles, réduit les émissions de 90% et améliore le contrôle de la qualité. Cette micro-usine pourrait être mis en place rapidement dans des endroits difficiles à atteindre pour aider à combattre une épidémie. La même logique de « réduction » peut également s’appliquer à la distribution. Adieu grands magasins et bonjour les « micro boutiques. » Les Philippines comptent presque 1 million de magasins  » sari-sari « , des petites boutiques à gestion familiale, présentes dans des centaines de villages. Hapinoy, une entreprise sociale lancée par MicroVentures, offre une formation en commerce et des micro-financements aux propriétaires de magasins  » sari-sari  » pour qu’ils puissent mettre à niveau leur entreprise et proposer des services essentiels comme les finances mobiles et des soins de santé de base.

« Les visionnaires… croient non seulement que l’impossible peut être atteint mais aussi qu’il doit être fait. »

Bran Ferren

Les pays du Sud, ou les pays en développement, ont développé l’innovation frugale par pure nécessité. Les pays du Nord, ou les pays développés, commencent à apprendre à faire plus et mieux avec moins, car il font face à leurs propres contraintes de ressources. En tant que citoyen d’origine indienne ayant une double nationalité, française et américaine, j’aimerais tellement que nous puissions surpasser ce fossé artificiel entre le Nord et le Sud . Exploitons l’ingéniosité collective des innovateurs du monde entier pour co-créer des solutions frugales qui permettront d’améliorer la qualité de vie de chacun tout en préservant notre planète.

Dans les hôtels Marriott, tout ce que nous faisons repose sur le principe que les voyages élargissent les horizons et éveillent la créativité. Nous avons donc établi un partenariat avec TED, la meilleure équipe qui soit pour diffuser des idées susceptibles de changer le monde. Nous partageons, dans ces pages, les meilleures de ces idées dans des articles et des vidéos qui éveillent la créativité et offrent de nouvelles perspectives aux voyageurs.